La Méthode Montessori – 1 –

Il y a 4 ans quand j’ai commencé à regarder les maternelles pour mon bouhbouh j’avais UN critère de choix. Voyez comme je suis simple. Il fallait que Nenanie (notre nanny) puisse aller à l’école à pied. Le coup de bol total il y avait une maternelle à 7 minutes de marche, tout à fait jouable même par -20. J’ai regardé leur site et j’ai découvert que c’était une école Montessori.

Je connaissais seulement une chose de l’école Montessori. La méthode encourageait les enfants à découvrir la vie pratique (pratical life). Je connaissais un petit garçon autiste qui était allé dans une école Montessori et ça l’avait beaucoup aidé. Marichéri est aussi allé en maternelle Montessori de deux à 5 ans. Ces deux exemples m’ont convaincus que ça devait être bien comme méthode. Vraiment je ne suis pas difficile.

Depuis, j’ai entendu beaucoup de commentaires négatifs sur la méthode Montessori alors que moi dans l’ensemble je suis plutôt convaincue. J’ai participé à tous les ateliers pour les parents organisés par l’école afin d’apprendre comment ça fonctionne et savoir ce que mes enfants font à l’école.

Une des premières choses que j’ai apprise c’est que Maria Montessori n’avait pas fait protégé le nom de sa méthode et que tout le monde pouvait utiliser ‘Montessori’ sans pour autant avoir  suivi une formation sur les principes Montessori.  Ca explique sans un doute pourquoi certaines personnes ne sont pas convaincues, ils n’ont peut être pas eu l’expérience de la vrai méthode.

Alors que font les enfants à l’école Montessori ? Eh bien, ils font ce qu’ils veulent. Décrit de cette manière, ça peut paraitre un peu libertin mais l’idée c’est de laisser l’enfant découvrir ses intérêts et apprendre à son rythme. Pour vous donner un exemple concret, Bouhbette a commencé l’école en septembre 2013 et ne connait toujours pas toutes les lettres de l’alphabet. Par contre, elle connait les 7 étapes nécessaires pour nettoyer la table, sait faire ses lacets depuis février et adore éplucher les légumes. Bouhbouh lui connaissait les lettres de l’alphabet dès son premier mois d’école, a passé sa deuxième année à jouer du carillon et des cloches Montessori.

Bien que les enfants puissent choisir leur activité, le méthode Montessori est très structurée. Les enfants choisissent leur activité mais ils ne peuvent pas la faire de la manière qu’ils veulent. La directrice doit leur donner une leçon et l’enfant doit reproduire la leçon pas à pas. Ce que j’aime c’est bien c’est que chaque enfant reçoit une leçon privé pour chaque travail. Une fois la leçon donné, l’enfant peut travailler de manière indépendante.

La méthode Montessori repose sur des cycles de trois ans. La troisière année (je ne connais que le cycle maternelle pour l’instant) est en fait très importante. C’est l’année ou tous les acquis s’emboitent pour former un tout cohérent. Bien que bouhbouh et bouhbette aient un parcours complètement différent, je reste convaincu que Bouhbette saura lire d’ici la fin de sa troisième année. Et si elle ne lit pas c’est qu’elle n’est pas prête. Elle arrivera quand même en CP plus préparé que si elle n’avait pas fait cette méthode.

à suivre…

Une réflexion sur “La Méthode Montessori – 1 –

  1. Merci merci pour ce premier article ! J’ai découvert aussi qu’il y avait beaucoup de gens qui se réclamaient de la méthode Montessori alors qu’ils n’avaient pas eu de formation. Il faut être vigilant ! En tout cas, ça fait rêver !

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s